AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Un accueil glaciale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saori Kido


Messages : 3
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Un accueil glaciale   Lun 16 Fév - 14:09

De la neige, c’est tout et uniquement ce qui s’étendait à perte de vue devant les yeux de Saori jusqu’aux cimes des montagnes qui se perdait dans le lointain. Le vent soufflait en bourrasque dans sa longue chevelure mauve emportée par ce dernier et donc les mèches dansaient au gré de ses fluctuations.

L’Olympienne s’était mise à marcher depuis un petit moment pour éviter de finir geler sur place pas les températures négatives et hostiles des lieux. Elle avait d’ailleurs refermé ses mains sur ses bras et effectuait des mouvements continus de bas en haut pour ses réchauffés.


- Où puis-je bien être ? Tel était l’interrogation de la déesse grecque

Elle avait beau se remémorer les évènements s’étant produit il y a une heure à présent du Sanctuaire jusqu’à son arrivée dans ces contrées. Mais, peu importe le sens dans lequel elle tournait la question, l’Olympienne ne parvenait pas à saisir le comment du pourquoi elle se trouve désormais dans ce lieu.

- Comment se fait-il que je ne perçoive plus aucune forme de cosmos ?

Cela était une inquiétude qui taraudait énormément Saori, peu importe la position d’un Saint sur la face du globe, hormis si restriction d’un kekkai, elle peut ressentir sa présence grâce à son cosmos en dépit des kilomètres la séparant de ses guerriers. Mais dans le cas présent, c’était le néant le plus absolu, comme s’il elle était la seule être doté de cosmos ou plus inquiétant encore qu’elle n’en possède plus.

- Se pourrait-il que je sois dans un autre monde ?

Cela paraissait ahurissant, mais en y repensant bien, l’Olympienne se disait que cela était a priori la seule solution possible. Entre sa chute au Sanctuaire et son arrivée en fanfare ici, quoi qu’il en soit cela ne l’aidait guère. Se pourrait-il même qu’il s’agisse d’une manœuvre de l’un de ses ennemis jadis pour l’écarter de la Terre pour mieux la conquérir ? Toutes ces réponses sans question sans réponse allaient finirent par la rendre folle, au point que la déesse grecque cessa tout simplement d’y penser.

Depuis toutes à l’heure les températures avaient encore chuté proportionnellement au fur et à mesure que le soleil semble descendre. Elle en déduisit qu’elle devait être en seconde partie d’après-midi. La neige lui arrivait jusqu’aux genoux et Saori avait bien du mal à progresser dans ces conditions, surtout que son ample robe qu’elle portait ne l’aidait pas du tout. Et pour couronner le tout, le blizzard venait de se lever. Le souffle glacial était telle une gifle en plein visage et réduisait considérablement son champ de vision.

Saori se souvint de ce chien qui avait emporté son sceptre avant qu’elle ne puisse s’en saisir, mais la vente avait très vite fait disparaître ses traces. Il doit y avoir probablement un village dans les environs, tout comme elle aurait pu s’en éloigner en partant dans la direction opposée.

Si elle ne parvenait pas à s’orienter ainsi qu’à trouver un refuge pour la nuit qui ne tardait pas à tomber dans au plus quelques heures. Saori se doutait que les températures finiraient par la faire geler sur place en la préservant à ne jamais figer dans les glaces éternelles des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/12/2014

Fiche Perso
Pièces d'Or: 1000
Exp:
0/50  (0/50)
Réputation:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Un accueil glaciale   Mer 18 Fév - 17:18

La peine ombre était sa demeure depuis si longtemps... Du moins c'était le cas dans son esprit. Loin des combats l'opposant à son éternel rival, Sephiroth semblait vogué dans les courants de la rivière de la vie.
Étrange sensation qu'il ressentait de nouveau mais, il savait qu'un jour ou l'autre, il sortirait de nouveau de ce cycle sans fin. Tant que Cloud est en vie, il ne deviendra jamais un souvenir.
Un flux d'une puissance sans commune mesure éclata dans le courant de la rivière de la vie. "Naviguant" vers cette source de pouvoir, la force de cette puissance augmentait petit à petit ne laissant plus aucune chance au guerrier à l'aile d'ébène de pouvoir faire marcher arrière.

Il fut absorbé au centre de cette source, cette attraction était similaire à un trou noir dans l'espace. Une fois dans le champs de force de cette chose, il n'y a plus aucun retour possible !

Sephiroth perdit connaissance après avoir été engloutit par cette chose ! Quelques temps après cet événement.
Il sentit une légère brise soufflait sur son corps... Bizarre, il n'avait plus ressenti ce genre de chose depuis sa "mort"... Visiblement il était de nouveau conscient et en ouvrant les yeux il s'aperçut qu'il n'était plus dans la rivière de la vie.

Le Soldat de première classe se releva péniblement, les jambes lourdes comme si il venait à nouveau de naitre.
Titubant pendant deux, trois pas, l'ange à l'aile d'ébène reprit peu à peu ses aises avec son corps.
L'horizon était blanc comme si il se trouvait au village glaçon... Mais, le paysage ne ressemblait en rien a ce qu'il connaissait... Une chose est sure ! Il n'était pas sur Cetra... Il ne ressentait pas non plus la présence de Cloud ce qui était réellement intriguant... Ces deux êtres sont constamment reliés qu'ils le veulent ou non. Commençant une marche sans savoir réellement vers où il allait, le sombre guerrier quitta son emplacement d'origine pour suivre un semblant de chemin.

Pendant plusieurs heures, il ne trouva rien si ce n'est quelques monstres totalement étranges. Plus il rencontrait de nouvelles créatures, plus il était conforté sur le fait qu'il n'était pas chez lui. Comment ? Pourquoi ? Qui ? De nombreuses questions sans réponses ! Et pour un être comme lui c'était réellement agaçant de ne pas connaitre les raisons de sa présence sur cette terre ingrate.

Durant son périple, il fit la rencontre d'un monstre plus téméraire que les précédents et il avait engagé un combat contre le Soldat de première classe. Étrangement et à la grande surprise de Sephiroth... Il n'avait pas réussi a le battre d'un coup... Un combat d'une bonne demi-heure c'était engagé entres les deux êtres et finalement, l'ange noir en ressortit vainqueur... Mais, a quel prix ?! Il était réellement amoché, des gerbes de sang giclèrent sur le sol immaculé qu'il empruntait depuis tant de temps.
Cet état de forme n'était réellement pas au gout du soldat d'élite qu'il est ! Quelque chose semblait bridé ses pouvoirs... Il n'aimait pas ça...

Après plusieurs longues heures, Sephiroth semblait reprendre peu à peu ses forces. Et il aperçu au loin une étrange silhouette. A premières vues c'était une femme seule sans protection. Il s'approcha d'elle et la dévisagea sans gêne. Elle dégageait une aura bienveillante et chaleureuse... Sephiroth entama le dialogue pour en savoir un peu plus sur ces lieux :


"C'est étrange de voir une femme comme vous sortir en des lieux si froid... Savez-vous où sommes nous ? J'ai bien peur de ne pas saisir les raisons de ma présence dans ces lieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astriachronicles.forumactif.org
Saori Kido


Messages : 3
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: Un accueil glaciale   Mer 18 Fév - 18:23

L’Olympienne continuait son périple malgré le blizzard qui l’obligeait à présent à se servir de l’un de ses bras pour se protéger le visage afin de poursuivre son périple dans ces rudes et hostiles contrées. Elle espérait tout de même finir par tomber sur un sentier ou une quelconque forme de vie pouvant l’aider et la renseigner. Sa requête sembla être exaucée par les formes de puissance supérieure régissant ce monde.

Elle croisa la route d’un bien mystérieux et intrigant homme à la chevelure blanche qui ouvrit le dialogue en premier. La question qu’il lui posa fut celle que Saori s’apprêtait justement à lui poser. Preuve en est qu’il devait être tout aussi inconnu à cet endroit qu’elle


- J’ai bien peur de ne pas pouvoir vous en apprendre plus que ce que vous en savez déjà. J’ignore moi-même comment je suis arrivé en ce lieu particulièrement rude et surtout le pourquoi.

À son tour Saori pris le temps de détailler son interlocuteur, a première vu il ne semblait pas hostile dans sa manière d’agir pas plus qu’il n’émanait d’énergie négative de lui. Dans les fiat il semblait tout aussi perdu qu’elle. La déesse grecque avait espéré tomber sur un indigène qui aurait pu la renseigner correctement, mais le côté positif de la chose était qu’elle n’était plus seule à présent.

- Si nous, restons trop longtemps immobiles, la glace risque de prendre sur nos corps et nous figer sur place. Puis-je vous proposer de chercher un abri pour la nuit ensemble et ensuite nous tacherons de trouver une réponse à nos questions, nous pourrons aussi faire plus ample connaissance une fois à l’abri du froid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un accueil glaciale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un accueil glaciale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» accueil de merde aux 8 étangs (86)
» nouvelle page d'accueil du site !
» merci a tous pour votre accueil
» Lien pour revenir à la page d'accueil du forum
» Photo page d'accueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astria Chronicles :: Région du Nord : Nordahl :: Plaine enneigée d'Aëthborgul-